Les bateaux reprennent des couleurs chez Bois Marine

Il est arrivé à Saint-Aubin (NE) en pièces détachées au printemps : après un mois de travaux (environ 200 heures), notre 4e catamaran, le dernier-né de notre flotte, en est ressorti prêt pour la navigation sur le Léman, au large du nouveau port de Rolle. C’est à la fois un joli challenge et une opération presque de routine pour le chantier naval Bois Marine. L’entreprise de Stéphane Allemano a en effet pu compter sur l’expérience acquise lors de l’adaptation d’un premier bateau, le « 60e Rugissant », qui vogue depuis 2013 au départ du port de Neuchâtel. « On a pu apporter des améliorations. On a facilité le bateau», explique Stéphane Allemano.

Voilà déjà 5 ans que Bois Marine et Just for Smiles collaborent. Un partenariat important pour le patron neuchâtelois. D’abord professeur de sport, Stéphane Allemano confie avoir toujours été sensible à pouvoir aider les jeunes. « Participer à un tel projet qui permet à des jeunes en situation de handicap de naviguer, c’est génial », s’enthousiasme-t-il.

C’est en tant qu’apprenti que Stéphane Allemano a commencé dans le chantier naval, anciennement chez Egger. Après de nombreux autres boulots, dans la menuiserie ou la serrurerie, il s’est mis à son compte en 1994 à l’enseigne de Bois Marine. D’abord dans les 6m2 d’un garage, contre… 6000m2 22 ans plus tard ! En haute saison, Bois Marine occupe 11 collaborateurs (8 en basse saison), dont deux apprentis. C’est que le chantier naval, avec son accès à l’eau directement sans passer par un garde-port, draine une large clientèle tout autour du Lac de Neuchâtel.

470000

personnes fortement handicapées en Suisse

2227

bénéficiaires de nos activités en 2016

3600

bénéficiaires de nos activités en 2017