Monsieur bateau, c’est lui !

Il y en a qui redressent les torts. Lui, ce sont les bateaux. Remarquez, François Kistler n’est pas tombé bien loin de son activité professionnelle qu’il a passée dans la peau d’un chef d’entreprise, toujours à redresser quelque chose. Depuis qu’il a pris sa retraite, il y a quelques années, cet ingénieur polytechnique en mécanique voulait oeuvrer dans le social, participer au fonctionnement de la société, apporter sa part à la collectivité. En plus de présider le Centre social protestant ou l’association du Vieux Vapeur, ce Neuchâtelois d’adoption s’occupe de remettre en état les catamarans de Just for Smiles. Bénévolement !

C’est lui le chef de projet. Quand Just for Smiles achète un bateau pour une nouvelle exploitation, François Kistler prend la barre des travaux. Il vient de terminer le petit-dernier, le 5e de la flotte, qui commence à naviguer sur le lac de Zurich en ce moment. Il y sera officiellement inauguré le 28 juin.

« C’était le plus facile celui-là », rigole-t-il. Bien sûr, depuis des années, il a acquis l’expérience et formé un réseau de partenaires qui interviennent sur ces bateaux. Et ça fonctionne, malgré son lot régulier de surprises. Bien sûr, François Kistler n’est pas étranger au monde de la voile, grand navigateur devant l’éternel, lui qui a même participé à des Jeux olympiques en 1980, à bord d’un 470. Alors les bateaux, ça le connaît. Y compris les bateaux de mer qu’il faut adapter pour voguer sur des lacs suisses.

Parce que Just for Smiles n’exploite que des Cornell 26, des catamarans grands et stables, parfaits pour accueillir à bord des personnes en situation de handicap. En fauteuils roulants, donc aussi, qui sont solidement arrimés à la coque. L’équipement assure une sécurité maximale, jusqu’au pilotage automatique qui permet au skipper de tout faire seul, à un système pour réduire les voiles rapidement et un moteur avec hélice à forte traction pour ramener le bateau à bon port même en cas de conditions météo difficiles.

Pour la petite histoire, il se trouve que le fabricant des Cornell est un ami de François Kistler, un ancien concurrent de régate olympique, de l’équipe française. Un certain Jean-François Fountaine, du chantier naval Fountaine Pajot à la Rochelle. Le monde est petit. Sur l’eau aussi.

François Kistler a atterri dans celui de Just for Smiles avec le « 60e Rugissant », le catamaran que le Lion’s Club de Neuchâtel – dont il est membre – a offert à la Fondation. « Une véritable épopée, de l’achat de ce bateau en Bretagne jusqu’à sa remise en état. » Depuis 2013, le « 60e Rugissant » navigue toujours au large de Neuchâtel avec sa force tranquille.

Légende photo: François Kistler et son dernier-né, le catamaran qui vogue désormais à Zurich


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/clients/770ba1239eb7f74c55b2a3e119b53bcd/web/wp-content/themes/ergopix/functions.php on line 57

470000

personnes fortement handicapées en Suisse

3218

bénéficiaires de nos activités en 2017

4550

bénéficiaires prévus en 2018